LE TOILLETTAGE DU SHIH-TZU

                                                                                                                                                                                           

      

Le shih-tzu étant un chien à poils longs, il nécessite un entretien quotidien, si on désire qu'il garde sa fourrure longue et soyeuse d'origine.

Pour ce faire, voici le matériel nécessaire à un entretien correct et complet. 

 - Une paire de ciseau.
 - Un double peigne, dents larges / dents serrées. 
 - Une brosse.
 - Une brosse à dents doigtier.
 - Du dentifrice.
 - Des élastiques.
 - Des lingettes yeux et oreilles.
 - Un shampoing spéciale longue fourrure.
 - Un après shampoing démêlant nourrissant.
 - Un conditionneur.
 - Une pince à épiler pour les poils des oreilles.
 - Un coupe ongle pour les griffes.

Plus vite vous apprendrez à votre chien à être coiffé régulièrement, et plus vite il se laissera faire sans même bouger. Mieux ! Ce sera lui qui réclamera les coups de brosses, car il désirera être au centre de votre attention.

Si, dans un premier temps, un simple coup de peigne suffit au jeune chiot pour garder sa fourrure, quand il grandit, il faudra quelques manipulations supplémentaires pour l'entretenir correctement et lui garder sa fière allure.

Oh ! Toiletter un shih-tzu n'est pas une galère, et pour peu qu'on soit organisé, on réussit à lier plaisir et efficacité.

On commencera toujours par coiffer le ventre. Il est assez difficile de mettre un chien adulte allongé sur le dos, c'est pourquoi il est mieux de l‘habituer quand il est jeune. Pour ma part, je passe d’abord un coup de brosse, puis le peigne. 

Il y a nœud et nœud. Ceux qui se forment avec l'emmêlement des poils avec les poils morts sont facilement démêlables, pour peu qu'on ait de la patience. Il suffit de les séparer, après les avoir enduits de conditionneur, avec un long bâton, style épingle à tricoter. A force de séparer, on arrive à des touts petits nœuds que le peigne raye aisément de la carte. S'il s'agit de nœuds durs, inséparables et plutôt petits, alors, il vaut mieux se munir d'une paire de ciseaux et de couper. (Faire très attention de ne pas blesser le chien). De même, on peut couper les poils dans la région anale et génitale, cela permet au toutou de rester propre.

On peut profiter de la position du chien pour couper les poils entre les coussinets. C'est une zone qui transpire beaucoup. Après le ventre, on démêle les pattes, et les "aisselles", endroit où les nœuds adorent se loger. 

Le bas coiffé, on peut redresser le chien et s'attaquer au haut. Ainsi, on va démêler le dos, en commençant par le sous poil. Le meilleur moyen de tracer une belle ligne sur le dos est encore d'utiliser une aiguille à tricoter. (Encore, eh oui, le tricot est très utile avec le shih-tzu …). 

La toilette est bientôt finie, reste la tête. La plupart des chiens n'aiment pas qu'on les coiffe à cet endroit, et il faut faire très attention à ne pas les blesser avec le peigne. Le mieux est encore de protéger les yeux d'une main et de peigner de l'autre, ça a l'avantage que le chien ne voit pas le peigne et donc ne bougera pas la tête. Les dessous des yeux sont une zone sensibles aux taches et autres nœuds, il faut les nettoyer régulièrement avec une lignette. (Les shih-tzu étant des chiens à face plate, les larmes qui irriguent les fosses nasales sont souvent très nombreuses et "débordent" sous les yeux, ce qui créé des tâches de couleur rousse, et un aspect humide) 

Une fois par semaine, on doit aussi nettoyer les oreilles de nos loulous. J'utilise des lingettes, car elles ont l'avantages de ne pas les gêner et d'être rapide d'emploi, bien que guère écologiques. Elles permettent de nettoyer le conduit extérieur (il faut utiliser une lotion spécifique pour l'intérieur). Si les oreilles de votre chien sont très sales et malodorantes, il vaut mieux consulter un médecin, cela est sûrement du à une infection du type gale auriculaire. 

Une fois par mois, il faut également épiler l'intérieur des oreilles du shih-tzu. Cela lui permet d'éviter que les impuretés soient entraîner vers le fond (les épillets notamment). Votre chien n'appréciera pas le traitement, mais il s'y habituera. Si vous craignez de lui faire mal ou ne savez pas vous y prendre, vous pouvez demander à votre vétérinaire ou à un toiletteur de vous montrer. 

Il faut aussi raccourcir les griffes. Là également, il faut faire très attention, car les griffes sont alimentés par un nerf, et en le coupant, le chien aurait non seulement mal mais saignerait beaucoup. N'hésitez pas non plus à demander à ce que l'on vous montre, ou à le faire faire par un professionnel.

Et enfin, on brossera les dents de son chien à l'aide du doigtier et du dentifrice régulièrement. (Un chien qui salive beaucoup doit avoir les dents brossés plus souvent qu'un chien dont la salivation est normale, la fréquence est donc à voir avec votre vétérinaire). Sachez cependant qu'en lui brossant les dents, vous lui évitez toute sorte d'infection, et dans les cas extrêmes un détartrage coûteux et déplaisant.

                                            

                  

                                                     


           

 

          

 

CHIEN

HTTP://WWW.LE-GRENIER-DE-GIGI-EU/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×